Les instructeurs élaborent de nouveaux exercices

  21. janvier 2015

Du 18 au 21 janvier 2015, soit durant trois jours, les 40 instructeurs de l’International Fire Academy ont élaboré de nouveaux exercices d’intervention sur les sites de Lungern et de Balsthal. Les exercices en question ont été développés pour le cours de répétition ISC Route mais ils pourront également, à l’avenir, être intégrés dans d’autres formations.

Transférer les contenus de la formation dans de nouveaux scénarios

Les contenus de la formation à la défense incendie dans les tunnels routiers seront entraînés dans le cadre des nouveaux scénarios mis en œuvre dans les cours de répétition qui auront lieu à partir de mars 2015. Ainsi, par exemple, à Lungern, un tunnel bitube sera simulé, dans la galerie de sécurité duquel il sera également possible de positionner des véhicules d’intervention. A Balsthal, les instructeurs ont entre autres testé de nouvelles possibilités d’accéder au tunnel, notamment par un escalier situé dans le sous-sol de l’installation.

«Les participants au cours appliquent des contenus de formation connus à de nouvelles situations, ce qui leur permet de se confronter à de nouveaux défis et, de ce fait, d’accroître leurs compétences opérationnelles», explique Marianne Wernli, responsable de l’instruction. Les quatre nouveaux exercices créés sur chacun des sites ont été «joués», afin que les instructeurs appelés à fonctionner dans les prochains cours aient eu l’occasion d’expérimenter par eux-mêmes les nouveaux scénarios.

La retenue, une vertu dont doivent faire preuve les instructeurs

La didactique constituait le thème du troisième jour de la formation continue des instructeurs. Andreas Meyer, de l’école des sapeurs-pompiers du Bade-Wurtemberg à Bruchsal, a présenté un exposé sur certains aspects particuliers de la didactique de l’expérience, dont font par exemple partie les questions posées par les participants et les possibilités de réactions qu’elles suscitent. Il s’agit d’une thématique dont les instructeurs doivent être conscients en permanence: la question posée fait-elle avancer le processus en cours, doit-elle être discutée au sein du groupe ou encore reportée à plus tard? Afin de permettre aux participants de vivre leurs propres expériences, l’instructeur devrait se tenir en retrait et non pas présenter immédiatement une solution toute faite. Ce n’est qu’ainsi que les participants aux cours peuvent travailler et discuter ensemble en vivant leurs propres expériences. Et lorsque l’expérience atteint ses limites, Andreas Meyer préconise, en résumé et de manière concise: «Tout entraînement dans lequel on lutte contre le temps doit disposer de règles du jeu précises afin d’assurer la sécurité.»

Des cours avec de nouveau exercices à partir de mars 2015

Les membres des corps de sapeurs-pompiers suisses peuvent participer au cours de répétition route ISC, pour autant qu’ils aient préalablement suivi le cours de base route (partie 1+2) ISC ou le cours de base rail & route ISC ainsi que le cours de base route (partie 2) ISC. Le cours de répétition est particulièrement approprié pour les membres d’une seule organisation ou au maximum de deux organisations qui collaborent. Des groupes réunissant plusieurs corps de sapeurs-pompiers sont mis en place pour les organisations de taille plus modeste. Les premiers cours avec les nouveaux contenus auront lieu en mars 2015. Après accord, les exercices peuvent également être intégrés dans d’autres formations destinées aux sapeurs-pompiers suisses et étrangers.

Marianne Wernli (responsable de la formation) et Markus Vogt (responsable du conseil à la clientèle) se tiennent à disposition pour réponde à toute demande d’information, téléphone +41 62 382 11 11, courriel: marianne.wernlianti spam bot@ifa-swissanti spam bot.chmarkus.vogtanti spam bot@ifa-swissanti spam bot.ch

retour