Luxembourg: exercice et intervention avec de grands ventilateurs mobiles

  16. mai 2015

C’est la deuxième fois que des sapeurs-pompiers du Luxembourg ont pu profiter de la courte période qui sépare la fin des travaux et la mise en service d’un tunnel pour y effectuer des exercices avec des grands ventilateurs mobiles. Cette fois-ci, il s’agissait du tunnel Grouft, qui se trouve sur l’A7 au nord de la ville de Luxembourg. Avec ses 2'950 m, ce tunnel – qui sera ouvert à la circulation en automne – est l’un des plus longs du pays. Ces exercices ont permis d’expérimenter en direct les conditions d’écoulement des flux d’air dans un ouvrage de grandes dimensions.

La tactique et l’expérience sont des facteurs de succès

La formation à la technique d’engagement de grands ventilateurs mobiles est basée sur le principe que, en intervention, les connaissances et l’aptitude à manipuler les engins du point de vue technique ne suffisent pas. En réalité, ce qui est absolument décisif, ce sont les décisions tactiques et l’expérience de différentes situations d’intervention. C’est pour cette raison que, après s’être vus dispenser une brève introduction théorique, les participants aux deux jours de formation ont réalisé jusqu’à dix exercices, qui constituaient le cœur de l’instruction. Il s’agissait en l’occurrence de développer à chaque fois un concept de ventilation approprié à la situation d’intervention vécue puis de le tester dans la foulée.

Désenfumer un entrepôt

Répartis en trois groupes, les 60 participants au cours ont également élaboré un concept destiné à désenfumer l’entrepôt d’un marchand de vin. Les réflexions issues des différents groupes de travail ont ensuite été mises en pratique les unes après les autres. Dans ce contexte, le deuxième groupe a décidé d’optimiser son propre concept en tenant compte des expériences à peine vécues par le premier groupe. Le troisième groupe a, quant à lui, plutôt décidé de faire passer les ventilateurs en mode aspiration et a obtenu un résultat convainquant en mettant le volume en dépression plutôt qu’en y insufflant de l’air. D’autres exercices ont permis de désenfumer conjointement deux parties séparées d’un bâtiment scolaire.

Les facteurs de la ventilation en tunnel

Comment est-il possible, en cas d’incendie du dispositif d’alimentation électrique, de désenfumer la galerie de sécurité transversale d’un tunnel routier sans devoir interrompre le trafic? Telle est la mission que l’instructeur Markus Vogt, responsable du cours, a attribué aux sapeurs-pompiers le deuxième jour du cours dans le tunnel Grouft. C’est ainsi que les participants ont pu se rendre compte de la façon dont la ventilation naturelle du tunnel peut s’inverser en quelques minutes suite à un changement climatique. Quand, en plus, la ventilation mécanique du tunnel s’est mise en marche en raison de l’activation du système d’alarme incendie, une évidence est alors: il n’est plus possible de communiquer verbalement dans un tel bruit et la ventilation dans le tunnel ne peut plus être influencée au moyen de grands ventilateurs mobiles.

Désenfumage d’une blanchisserie en feu

Comme cela avait déjà été le cas l’année précédente, le corps de sapeurs-pompiers d’Esch-sur-Alzette a à nouveau engagé avec succès – juste après y avoir été formé – un grand ventilateur mobile lors d’une intervention. Afin d’éviter le développement de la fumée d’une blanchisserie en feu vers une cage d’escaliers voisine, le chef d’intervention a en effet décidé d’engager une action d’extinction en passant par un garage souterrain. C’est à ce niveau que, après avoir installé un obturateur mobile pare-fumée, le garage a pu être mis en dépression au moyen d’un grand ventilateur mobile, ce qui a permis de limiter de façon significative la propagation des fumées dans les différents volumes.

Une filière de formation qui fait partie d’un projet commun

Différents partenaires étaient impliqués dans le projet national de filière de formation luxembourgeoise destinée aux cadres dirigeants et au personnel de service des grands ventilateurs mobiles, dont notamment l’Association régionale Est, l’Ecole nationale des Service d'incendie et de sauvetage ENSIS et l’International Fire Academy, la Base nationale de Support (BNS) Lintgen, le Centre de formation régional luxembourgeois des porteurs d’appareils de protection de la respiration (R.A.G.T.A.L), le Centre d’intervention d’Echternach, les Ponts et chaussées, les sapeurs-pompiers professionnels du Luxembourg et le SIS Weiswampach avec leurs grands ventilateurs mobiles, la commune de Grevenmacher et les services de sauvetage de Grevenmacher-Mertert ainsi que les Domaines Vinsmoselle.

retour